Comment reconnaître une bougie de qualité ?

Comment reconnaître une bougie de qualité ?

Apprenez à reconnaître une bougie de qualité pour faire le bon choix et profiter au maximum de sa lumière chaleureuse et de son parfum.

Sur le marché, toutes les bougies ne se valent pas et ne présentent pas la même qualité. Ainsi, certaines ne sont pas écologiques, d’autres contiennent des parfums synthétiques ou possèdent une mèche inadaptée. Pour vous aider dans votre choix, nous vous donnons quelques conseils pour reconnaître une bougie de qualité. Ainsi, vous pourrez profiter au maximum de sa lumière, de sa chaleur et de son parfum.

Le type de cire utilisé

La cire constitue la base d’une bougie. Son rôle est important car c’est elle qui alimente la flamme une fois allumée. Elle est la garante d’une combustion lente et régulière.

On distingue 3 principaux types de cire : la cire végétale, animale et minérale. Chacune présente des caractéristiques différentes. Mais laquelle choisir ?

  • La cire végétale

Comme son nom l’indique, cette cire est d’origine végétale. Elle est souvent issue du colza, du soja, du tournesol ou encore de la noix de coco. Elles peuvent être utilisées pures ou associées entre elles comme la cire de soja/coco, par exemple.

Les cires végétales constituent une bonne alternative à la paraffine. Elles sont 100 % naturelles, durables et écologiques. Parce qu’elles ne dégagent pas de substances toxiques, elles respectent votre maison et votre santé.

Enfin, elles n’altèrent pas les fragrances et restituent parfaitement les parfums dans l’air. Grâce à leur point de fusion bas, elles brûlent lentement et offrent une combustion longue qui dure plusieurs heures.

Pour créer nos bougies artisanales, nous avons choisi de travailler avec de la cire végétale de coco/soja. Elle est l’une des meilleures pour la fabrication de bougies parfumées de qualité.

  • La cire animale

On parle ici de la cire d’abeille (jaune ou blanche). D’origine naturelle, elle est souvent utilisée pour la création de bougies moulées et/ou sculptées à la main. En effet, elle permet un travail précis, détaillé et minutieux.

Sa flamme est particulièrement lumineuse et ne dégage pas de fumée. En revanche, cette cire n’est pas inodore et possède déjà un léger parfum. De plus, elle n’est pas végane et souvent plus onéreuse que les autres types de cire.

  • La cire minérale

La cire minérale ou « paraffine » est d’origine pétrolière. Elle est obtenue après le raffinage du pétrole brut. Autant dire qu’elle n’est pas du tout écologique ! De plus, elle produit des émanations toxiques quand elle brûle.

Malheureusement, c’est une cire qu’on retrouve encore souvent dans les bougies de mauvaise qualité. En plus d’être facile à travailler, elle est peu coûteuse pour les fabricants.

Lire aussi | Le naturel pour entretenir votre intérieur

L'origine du parfum

Dans le cas d’une bougie parfumée, vous devez vous intéresser à l’origine du parfum. Est-il naturel ou synthétique ? Est-il obtenu à partir de molécules chimiques ou d’huiles essentielles ?

Si vous souhaitez acheter une bougie de qualité, privilégiez les parfums d’origine naturelle. Ces derniers sont issus d’huiles essentielles, d’absolues ou d’extraits aromatiques.

Certaines bougies sont même réalisées à partir de parfums de Grasse. C’est le cas de nos bougies artisanales dont les parfums sont créés par des maîtres parfumeurs de Grasse.

À découvrir | Notre gamme de bougies artisanales et naturelles

La composition

Une bougie contient principalement de la cire. Mais elle peut aussi contenir des additifs ou autres composés chimiques. Vérifiez qu’elle soit garantie sans substances CMR (Substances Cancérigènes, Mutagènes et Reprotoxiques) et sans phtalate.

La qualité de la mèche

Prenez également en compte la qualité de la mèche. Si la cire est importante, la mèche d’une bougie l’est tout autant ! Une fois allumée, elle conduit la chaleur jusqu’à la cire pour permettre le début de la combustion.

La mèche est le plus souvent tressée. Dans ce cas, choisissez une mèche en coton plutôt qu’en matière synthétique. Privilégiez aussi un tressage rond qui garantit une combustion longue et stable.

Enfin, il existe des mèches préalablement cirées et donc qui s’allument plus rapidement. Veillez à ce qu’il s’agisse de cire végétale et non de paraffine.

La pyramide olfactive

Une bougie de qualité se reconnaît aussi à la complexité de son parfum. La pyramide olfactive permet de connaître les notes de tête, de cœur et de fond. L’ensemble des fragrances doivent créer une harmonie entre les différentes familles olfactives : boisée, fleurie, hespéridée, orientale…

Ainsi, le parfum dégagé par la bougie ne sera pas ni trop léger, ni trop fort. Il ne doit jamais surcharger l’air ou écœurer avec une odeur trop présente ou « chimique ».

L’absence de fumée noire

Normalement, une bougie de qualité ne dégage pas de fumée noire. Vous ne devez pas non plus retrouver des particules de suie. À défaut, il s’agit très certainement d’une bougie à la paraffine ou peu qualitative.

Le contenant et le packaging

Si possible, choisissez une bougie présentée dans un contenant recyclable : pot en verre, boîte en métal… Évitez également les packagings et les emballages superflus en plastique.